fbpx
Marques éco-responsables et durables : quels enjeux pour les retailers ?

Marques éco-responsables et durables : quels enjeux pour les retailers ?

Sauriez-vous deviner les questions les plus couramment recherchées sur Google concernant les attentes des consommateurs autour du développement durable et des enseignes ? 

“Quels sont les impacts environnementaux d’un magasin ? Comment un magasin peut-il réduire son impact sur l’environnement ? Comment reconnaître une marque éco-responsable ? Comment savoir si une marque est durable ? Quelle est la marque de luxe la plus éthique ? Quels sont les impacts de la production sur l’environnement ?…”
Vous l’aurez compris, les consommateurs cherchent de plus en plus de marques ayant un engagement en faveur du développement durable.

Cadre PowerOfMoss

Ces requêtes sont importantes, car elles définissent les besoins des acheteurs. Les consommateurs sont de plus en plus actifs et engagés dans leurs choix. Ils attendent des marques une image et des produits qui correspondent à leurs valeurs : manger de façon responsable, s’habiller de façon éthique, investir dans des meubles durables, offrir des jouets produits localement, …  Ses critères de développement durable ont une importance sur la décision d’achat des clients. Les commerces d’aujourd’hui et de demain devront le prendre en considération.

Beaucoup de marques ont déjà passé le cap

Une des marques les plus connues sur le sujet est Patagonia dont la baseline est “Conçus pour durer”. Une marque qui se soucie des besoins de ses acheteurs en créant des produits confortables, performants mais également éthiques et issus de ressources responsables pour le bien-être de ses sportifs.

Une autre marque investie dans le développement durable est Tiptoe. Le design de leur mobilier est conçu pour être durable. Cela implique des matériaux facilement recyclables ou déjà recyclés, un design d’objet pensé pour être efficace et économe en ressources, un développement produits dont l’objectif est d’être simple et esthétique. En résumé, du mobilier fonctionnel et résistant, facile à assembler et à utiliser pendant de nombreuses années. Une bonne définition de la durabilité 💪

Le développement durable passe par les choix de conception de vos produits : les matériaux, l’origine de la fabrication, les transports d’acheminement, la transparence sur la production, les prix, … Mais pas que !

Une marque écologique passe aussi par son ADN 

Patagonia

Reprenons l’exemple de Patagonia, la marque soutient des actions écologiques. Elle propose à ses collaborateurs différentes opportunités afin de s’engager en tant que bénévole. Au-delà des produits, c’est un ADN écologique, responsable et engagé qui est au centre de l’entreprise.

Nous avons choisi un exemple mais nous vous invitons à découvrir beaucoup d’autres retailers qui s’investissent dans la production locale, qui défendent le respect de l’environnement et qui défendent les valeurs via diverses actions engagées : La vie est belt, Hopaal, PowerOfMoss, Faguo, Veja, Le Slip Français, N’go Shoes, Unbottled, Hindbag, 24Bottles, Gobi, ​​1083, La chaise Française, Alterosac, Avril, Bewööd, Le Baigneur, Papier Tigre, … 

Et on peut vous en conseiller encore le double… le triple… et nous n’aurions pas fait le tour des marques qui s’engagent déjà dans le monde de demain. Une liste qui va se rallonger d’année en année. Et dans laquelle vous êtes déjà ? Vous serez bientôt ? 

Une enseigne qui souhaite s’engager dans un mouvement responsable et éthique doit le faire de façon cohérente sur l’ensemble de ses engagements. Il est important d’avoir une ligne de réflexion commune entre les produits vendus, la quantité d’énergie grise consommée, mais aussi sur les actions réalisées en interne dans vos boutiques ou auprès de vos employés. Mettez bien en exergue vos valeurs et engagements dans vos espaces de vente.

Un sujet d’autant plus important, car c’est la vision directe que vont avoir vos clients avec votre marque. Et on sait à quel point la première impression est importante !

Comment inclure votre boutique dans tout ça ?

Pensez à votre décoration ! Un facteur important à prendre en compte. Sachez que vous avez différentes façons de rendre votre environnement plus chaleureux, accueillant et responsable. Vous pouvez faire le choix d’un mobilier durable, favoriser des meubles de secondes mains ou des supports recyclés. Ajoutez des éléments naturels vous permettra de mettre en avant vos engagements mais également de créer une atmosphère eco-friendly.

Boutique Avril

Un magasin vivant et revivifiant !

Pour donner la touche finale à votre décoration et pour être vraiment dans le thème de la nature et de l’environnement, ajoutez des plantes et du mobilier responsable. Les végétaux sont incontournables pour dynamiser votre espace de vente mais également permettre à vos clients de se sentir dans un véritable cocon.
Nous vous conseillons de bien réfléchir aux types de plantes que vous allez intégrer à votre décoration, car toutes n’ont pas une origine française ou ne sont pas adaptées pour l’intérieur et ne seront pas résistantes

Chez PowerOfMoss nous avons choisi la mousse végétale, car c’est une plante résistante et dépolluante qui ne demande pas d’entretien. Un cadre végétal composé de mousse naturelle au design biophilique qui saura embellir votre magasin et qui sera une vraie bouffée d’air pour vos employés et vos clients.

Choisissez du mobilier éco-conçu réalisé avec des matériaux durables, locaux, upcyclés ou recyclés. Une gamme de mobilier cohérent avec vos valeurs pour attirer et fidéliser vos clients !

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de télécharger notre fiche conseil :

Comment avoir une éco-mobilité ?

Comment avoir une éco-mobilité ?

Nos déplacements sont ancrés au cœur de nos quotidiens. Ils ont un impact sur nous-même et également sur notre environnement. Favoriser une mobilité plus durable et plus écologique est une initiative qui vous apportera que du bon ! Améliorons notre qualité de vie pour un air plus respirable.

L’écomobilité représente les modes de transports qui ne mettent pas en danger votre santé et notre  écosystème. Pour une mobilité durable, les énergies non renouvelables ne sont pas à favoriser, il faut réfléchir à mettre  en place une énergie plus verte, comme l’électrique qui vient substituer le pétrole.

Quel transport opter pour aller au travail ?

Se déplacer pour le travail est une nécessité depuis toujours. Aujourd’hui, il existe différents moyens afin d’arriver à l’heure le matin. Si vous n’avez pas la possibilité de télétravailler, il faut donc réfléchir à votre moyen de locomotion. 

D’après l’enquête nationale de la mobilité et des modes de vie (2020) un Français passe plus de 10 h en moyenne par semaine dans les transports. L’équivalent d’un Paris-Nantes ! 

Article blog – seconde vie (2)

LE SAVIEZ-VOUS ?

Selon l’INSEE plus de 70% des actifs employés se déplacent en voiture, 16% prennent les transports en commun, 6% marchent et 2% roulent à vélo.

Quelles solutions adopter pour des trajets en voiture plus écologique ?

Une voiture rejette en moyenne 97g de CO2/Km et elle est le transport le plus utilisé. Malheureusement, on remarque que les conducteurs sont majoritairement seuls dans leurs véhicules. 

Dans les déplacements réalisés en voiture seulement 3% sont des covoiturages, cela représente 900 000 personnes chaque jour. Cette solution pourrait convenir à plus de personnes car elle est très bénéfique pour vos économies ainsi que l’écologie. Le covoiturage vous permet de rembourser une partie de vos frais de véhicule et de réduire votre émission de CO2. 

Qu’attendez-vous pour partager votre véhicule avec vos collègues ? Proposez à vos salariés une solution de transport plus simple, plus écologique et plus solidaire !

Article blog – seconde vie

Vos déplacements quotidien simplement 

Le vélo, la trottinette et la marche sont des modes de déplacement très avantageux. Ils sont peu coûteux, souvent plus rapides surtout en ville et sont bienfaisants pour la planète et votre santé. Saviez-vous que l’OMS recommande d’effectuer 10 000 pas par jour pour se maintenir en forme. Vous aurez l’occasion d’esquiver les bouchons de bon matin et d’entretenir votre cardio régulièrement !

Les vélos et les trottinettes électriques sont des solutions également envisageables si vous entretenez régulièrement votre véhicule. Toutefois, attention à l’électrique. Fabriquer la batterie d’un vélo ou d’une trottinette électrique n’est pas neutre écologiquement. 95% de leurs empreintes carbones sont liées à leur manufacture.   

tramwaypieton-lehavre-transport

Les transports en commun, une bonne éco-mobilité ?

Prendre le métro, le bus ou le tramway est une solution durable qui apporte d’autres avantages. Vous esquiverez les bouchons de bons matins, vous paierez votre ticket seulement quelques euros et vous gagnerez parfois même du temps sur votre trajet. Les transports en commun sont les véhicules les plus responsables et les moins polluants

Dans le tramway, un passager émet 3,3g de Co2 par kilomètre contre 3,8g de Co2/Km pour le bus. C’est 25 fois moins qu’une voiture !

De plus en plus d’entreprises remboursent une partie des frais de déplacement de leurs salariés. Profitez-en pour délaisser la voiture tout en diminuant vos coûts !

Pour approfondir 

Nous avons réalisé un livre blanc avec une clé concernant la mobilité. Il est disponible dès à présent et gratuitement en téléchargement. Vous aurez l’occasion de découvrir les 5 clés essentielles pour vos bureaux qui vous permettront de prendre soin de vos associés et de la planète. Retrouvez de nombreux acteurs engagés proposant plusieurs solutions afin de vous accompagner.

GUIDE de l’éco-responsabilité et bien-être au bureau

GUIDE de l’éco-responsabilité et bien-être au bureau

Livre blanc PowerOfMoss : Comment prendre soin de vos collaborateurs et de la planète ?

Téléchargez notre guide

Mettez en place progressivement des éco-gestes au sein de vos bureaux 📚

Découvrez, dans ce guide, différentes solutions pour rendre vos bureaux éco-responsables. L’ensemble des conseils fournis sont appuyés par un certain nombre d’acteurs engagés sur des réflexions autour du bien-être au travail et de l’écologie.

Bonne lecture 🙂

Pour découvrir l’incroyable guide c’est par ici 👇

Welcome to the interior forest : La nature au coeur de vos bureaux

Welcome to the interior forest : La nature au coeur de vos bureaux

La végétalisation des bureaux : quels enjeux ?

“Chers collègues, nous avons longuement étudié un projet d’aménagement d’espace naturel au sein de nos bureaux avec notre prestataire Tarzan. Nous en sommes venus à la conclusion suivante : Importer une jungle dans nos locaux est une fausse bonne idée. On déménage en forêt !”

Oui, bon, on a un peu forcé le trait. Sans envahir et étouffer vos locaux il est totalement possible, dans votre entreprise, d’intégrer des végétaux. Vous pouvez garder la forêt de Phalempin pour des balades ou séminaires 🌲

Pourquoi c’est important ?

La nature est source de bien-être. Elle permet de diminuer le stress, les risques d’anxiété et de dépression. En plus d’apporter de l’oxygène, les plantes permettent à vos collaborateurs de mieux réfléchir et poussent à la cohésion sociale. Bref, apporter de la verdure au sein de votre entreprise est une vraie bonne idée !

Comment intégrer la nature à vos bureaux ?

Il existe plusieurs solutions :

Une touche de décoration

Vous pouvez décorer vos pièces avec des éléments d’origine naturelle, du bois, des murs de la couleur terre d’ocre, ajouter des éléments en pierre, … Vous apporterez ainsi des éléments qui évoquent la nature. 

Vous aurez des locaux apaisants mais il vous faudra ajouter une touche organique / vivante à cet espace afin d’obtenir tous les bienfaits de la nature.

La nature dans vos bureaux : Une touche de décoration
Décoration des bureaux : Des plantes vertes

Les plantes vertes ont l’avantage de décorer les bureaux, de rendre l’espace de travail plus accueillant et donc d’améliorer la qualité de vie au travail. Vous pouvez les louer ou les acheter.

Une réponse idéale ?

Les plantes sont une solution intéressante, à condition de préserver l’environnement car l’industrie des plantes peut être extrêmement polluante. Sauriez-vous dire leurs provenances ? Dans quelles conditions sociales ? Quelle quantité de pesticides ont-elles reçue ? Les produits sont-ils durables ? Sont-elles adaptées à votre environnement de travail ? Si vous choisissez la location de plantes, avez-vous pensé au type de véhicule utilisé pour les livraisons ?

Il faut savoir que 80% des fleurs actuellement proposées en vente sont produites à l’étranger et sont souvent aspergées de pesticides (source : villehybride.fr). On ne vous parle pas des trajets en avion et de la surconsommation énergétique. 

Vous pouvez également compléter votre décoration de bureau avec des fleurs séchées. Un produit très à la mode qui a l’avantage d’être durable (un an voire plus en fonction de l’entretien) et le rendu est 100% naturel.
Comme le propose Houbline : décorez vos espaces avec des créations florales simples, durables et élégantes. Profitez des fleurs séchées toute l’année ! 

Choisir des plantes pour agrémenter vos locaux c’est offrir à vos collaborateurs une énergie positive et un cadre propice au travail et bien-être, à condition qu’elles soient produites de façon éthique et écologique.

la-mousse-header-web-01

La Mousse une plante pionnière 

Nous sommes sur le Graal des produits !
La mousse a des vertus en nombre : filtration des polluants, rafraîchissement de l’air, apaisante, … C’est une super plante qui est apparue sur notre planète il y a 440 millions d’années, elle est immortelle et régénérante. Une wonder moss quoi.

La mousse en mobilier d’intérieur

En plus d’avoir un produit esthétique qui est développé de façon écoresponsable, les cadres et les cloisons végétales vont apporter à vos collaborateurs tous les avantages de la nature. 

La mousse végétale (aussi nommée Bryophyte) est un végétal complexe, très réactif et plus efficace que des plantes vertes.

Le saviez-vous :

D’après l’étude de l’université de Bonn, 1m² de mousse peut biodégrader jusqu’à 22 grammes de particules par mètre carré par jour. C’est l’équivalent de 8 arbres comme des hêtres !

Voyez la vie en vert

Vous l’aurez compris, être au contact de la nature favorise le bien-être physique et psychologique. En plus d’être décoratives, dépolluantes et relaxantes, les plantes vertes sont tendances pour insuffler de l’énergie verte au sein de vos locaux professionnels. Si vous optez pour de la mousse végétale, vous aurez beaucoup d’avantages : très peu d’entretien (elle a juste besoin d’un peu d’eau), pas besoin d’engrais, elle est un choix totalement écoresponsable.

Pour conclure cet article, nous vous conseillons d’associer la mousse et les plantes à votre décoration, en plus de matières type bois ou pierre, pour obtenir des espaces de travail totalement ressourçants. 

Alors, êtes-vous prêts à apporter de la végétation dans vos bureaux ?

Qualité de l’air intérieur : pourquoi et comment l’améliorer ?

Qualité de l’air intérieur : pourquoi et comment l’améliorer ?

Depuis des années, on nous parle de pollution de l’air extérieur. On sait maintenant que nos villes sont polluées par la circulation, par le chauffage, par nos industries, etc. Mais qu’en est-il de l’air intérieur ? D’autant qu’on y passe 80% de notre temps. Est-il de bonne qualité ? Pas toujours. On compte environ 20 000 décès par an dus à la mauvaise qualité de l’air intérieur (ANSES)*. Quel impact a-t-elle sur notre santé et quelles en sont les causes ?

Qu’est-ce que ça provoque ?

En France, la mauvaise qualité de l’air est la troisième cause de décès évitable après l’alcool et le tabac. En effet, à court terme, elle va provoquer des irritations, des toux, des allergies. À long terme, la qualité de l’air peut engendrer de l’asthme, des troubles cardio-vasculaires voire même des cancers *².

Elle a également un effet négatif sur notre productivité au travail. Elle diminue nos facultés cognitives : la mémoire, le raisonnement ou encore l’attention se détériorent *. Elle est en partie l’une des causes de l’absentéisme. En effet, 50 % des maladies sont causées ou aggravées par la mauvaise qualité de l’air *.

Cette perte de productivité a un coût.

Selon une étude de l’école de la santé publique d’Harvard, le coût moyen d’absentéisme dû à une mauvaise qualité de l’air s’élèverait à environ 480$ par salarié par an. Il prend en compte les pertes de productivité et de rentabilité.

Pour l’ANSES, Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, le coût de la pollution de l’air intérieur est estimé à 19 milliards d’euros par an. Cette étude comprend les conséquences de la pollution sur la collectivité. On retrouve le coût estimé des décès prématurés, de la prise en charge des soins et des pertes de productions.

La qualité de l’air intérieur joue donc un rôle majeur sur notre santé et notre productivité.

par salarié, par an

%

de productivité en plus

Causes de la mauvaise qualité de l'air

D’où vient cette pollution ?

L’air intérieur est pollué à cause de nombreux facteurs, que ce soit par contamination chimique, biologique ou physique.

Les composantes chimiques sont omniprésentes dans nos bureaux. Les produits ménagers, les parfums d’ambiance font désormais partie de notre quotidien. Les meubles ou les matériaux présents à l’intérieur peuvent aussi être très polluants. En effet, ils dégagent des COV (composés organiques volatiles) et des particules fines dans l’air (exemples : colle de bureau, peinture, etc.).

La contamination biologique intervient aussi dans cette pollution de l’air. Elle passe par les microbes rejetés par l’homme, les animaux, les champignons, les acariens, le pollen.

L’air est également pollué par des polluants physiques venant de l’air extérieur, par exemple les particules fines ou la poussière.

Comment faire pour assainir l’air ?

Plusieurs méthodes peuvent vous permettre d’améliorer la qualité de l’air dans vos locaux ou chez vous.

  • Tout d’abord, une solution bien répandue, mais que l’on ne fait pas particulièrement au quotidien, est d’aérer au moins 10 minutes par jour. Cela vous permettra de renouveler l’air intérieur et donc de libérer les particules fines présentes.
    Ensuite, le choix des matériaux pour son bureau est important, on privilégiera des meubles en bois massif et du parquet. En effet, les meubles peuvent rejeter des particules même 15 ans après leurs achats. On évitera également la moquette qui permet aux acariens de proliférer.
  • Les parfums synthétiques et chimiques sont à proscrire. Tout comme les bougies parfumées, l’encens ou encore les produits ménagers composés de parfum.
aérer-la-pièce
IMG_5266

Le pouvoir des plantes

Il n’est pas toujours facile ou possible de respecter ces consignes à la lettre. Même en les respectant, l’air ne peut être totalement sain (présence de l’homme, équipements…). Il apparaît essentiel de filtrer l’air de la pièce depuis l’intérieur.

D’autant plus qu’il nous faut filtrer les particules nocives mais également ajouter ce qui est bon pour nous. Souvent, avec nos bâtiments modernes bien isolés, l’air intérieur est trop sec et trop aseptisé. Il faut ajouter de l’humidité, de l’oxygène et des micro-organisme naturels. 

  • Taux d’humidité favorable 50% 50%

Post-Covid : le retour au bureau

Post-Covid : le retour au bureau

Avec la fin du deuxième confinement, puis ensuite de manière plus large, la fin de cette période de pandémie dû à la Covid-19, la question sur le retour au bureau est à aborder.

En effet, cette année spéciale aura fait découvrir à une grande majorité le télétravail, avec ses forces et ses faiblesses. Beaucoup l’ont pressentit comme l’avenir du travail collaboratif, notamment grâce à l’amélioration des réseaux internet, la réduction du temps de transport, le confort de la maison, etc. Cependant, plusieurs études démontrent que les Français restent très attachés à leurs bureaux, aux espaces de travail. La vague du télétravail s’essouffle et un retour au bureau après la crise sanitaire est le scénario le plus probable.

Les Français nostalgiques de leur vie au bureau
 

Selon un sondage Deskeo, 7 Français sur 10 aimeraient passer la majorité de leur temps au bureau en cette période de confinement. Seul 3% des personnes sondées désirent rester chez soi.

En dehors de cette période confinée, les Français préfèrent, de manière générale, travailler au bureau, et pour plus de la moitié, y travailler le plus possible. Seulement 11% de la population souhaite un travail à distance autant que possible. Reflet parfait de l’essoufflement du télétravail et du retour évident au bureau après la crise sanitaire.

graphique retour au bureau post covidaprès Covid

Un retour au bureau, oui, mais les bureaux doivent changer

La crise, le développement du travail à distance, l’évolution du management, l’évolution des codes sur les sujets comme la santé mentale, l’inclusivité et la justice sociale nous aura fait prendre conscience que notre modèle avait un réel besoin de changement. En effet, même si la demande du travail à distance diminue, les conditions de travail et la qualité de vie au bureau deviennent un réel enjeu.

Selon une étude commandée par Wojo, 47% des salariés souhaitent plus de garanties sur la sécurité sanitaire, 32% demandent plus de diversités dans les espaces et 19% désirent plus de convivialité. Il est très important que les bureaux soient prêts pour accueillir leurs salariés dans les meilleures conditions.

Volonté des utilisateurs dans leurs travails
Productivité / stress étude WOJO

Nouveaux espaces, pour une nouvelle façon de travailler

Toujours selon l’étude précédente, les salariés français ont besoin de nouveaux espaces de travail, des espaces plus confortables, plus chaleureux et accueillants, proposant de la variétés et des innovations. Selon eux, 32% des salariés désirent des bureaux plus modernes afin de réduire le stress et 27% d’entre eux considèrent que cela permettrait d’augmenter leur productivité.

En résumé, le retour au bureau est inévitable dans les mois qui suivent. Cependant, celui-ci doit s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires, et au bien-être des collaborateurs, en commençant par diversifier les espaces.

Sources :
L’étude Deskeo / L’étude Wojo