fbpx

Les habitudes que l’on assimile au travail ne sont pas toujours très bonnes pour l’environnement. Les impressions, les fournitures, le plastique ou encore le papier polluent ! Comment faire pour réduire nos déchets de bureau au quotidien ?

Le papier, premier déchet au lieu de travail

En 2020, l’ADEME a réalisé plusieurs études sur le sujet. Le papier reste, même avec le développement du numérique, le premier déchet au bureau. Il représente 75 % des déchets du bureau et n’est finalement que très peu recyclé. Un salarié consomme entre 70 et 85 kg de papier chaque année sans oublier que seulement 35% des entreprises le recyclent. Surprenant non ?   

25% des documents sur papier sont jetés 5 minutes après leur impression. Même s’il est difficile de le supprimer des bureaux, il est alors possible de repenser vos supports. Utilisez du papier recyclé ou faites appel à un imprimeur qui aura les gestes et les normes adaptés. Vous pouvez également diminuer vos impressions et optez pour le recto-verso. N’hésitez pas à réutiliser des feuilles imprimées sur recto comme du papier brouillon, c’est un petit effort qui favorise l’anti-gaspillage.

objets-jetés

Pensez aux fournitures écologiques

Privilégier les fournitures éco-conçues ou recyclées. Vous pouvez investir dans des produits. rechargeables mais également voir si un produit est réparable avant de le jeter. Pensez également aux énergies grises produites lors de la conception du vos fournitures, pour cela vous pouvez miser sur des entreprises locales, engagées, des coopératives, … Peut-être que l’investissement sera plus important au départ, mais il sera plus rentable sur la durée. Faites les bons choix pour vous et notre planète 🙂

ordinateurs-salariés
brett-jordan-LPZy4da9aRo-unsplash

Des gestes éco-responsables à adopter au bureau

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la pollution numérique. Elle est très présente que cela soit au travail comme à la maison. Plus de 34 millions de mails sont envoyés chaque heure (sans compter les spams) ! Un e-mail représente une émission de 19 g de Co2. L’envoi et le stockage de mails consomment énormément d’énergie. Trier sa boîte électronique n’est certes pas très excitant, cependant diminuer les envois et limiter les mails inutiles sont des solutions tout à fait envisageables pour chacun.

Un moteur de recherche plus écologique 

Une requête Google émet 7 g de Co2, sachant qu’il y a plus de 200 millions de recherches par jour au minimum. Oui, c’est beaucoup.Alors comment faire pour ralentir cette pollution ? Utilisez un moteur de recherche éco-responsable !

Découvrez Lilo, un moteur de recherche français qui récolte les gouttes d’eau et reverse 50% des revenus engendrés à des projets engagés. La start-up a déjà récolté plus de 4 millions d’euros et vous offre l’opportunité de financer gratuitement des projets de votre choix. 

lilo-logo-baseline-fr

Vous pouvez choisir d’aider les animaux des refuges de la SPA, de lutter contre la déforestation ou encore de soutenir la WWF France. Naviguez l’esprit tranquille et avec conscience écologique !

 

De petits gestes…

N’hésitez pas également à éteindre vos ordinateurs, les multiprises, l’imprimante, … Utiliser une tasse lavable et réutilisable pour son café / thé, trier au maximum vos déchets pour améliorer le recyclage, timer sur les horaires de travail le chauffage ou la climatisation, …
En tant que salarié, nous pouvons tous changer progressivement nos gestes quotidien et réduire l’impact environnemental que produisent les entreprises. Chaque action compte !

Pour approfondir 

Nous avons réalisé un livre blanc avec une clé concernant les déchets au bureau. Il est disponible dès à présent et gratuitement en téléchargement. Vous aurez l’occasion de découvrir les 5 clés essentielles pour vos bureaux qui vous permettront de prendre soin de vos associés et de la planète. Retrouvez de nombreux acteurs engagés proposant plusieurs solutions afin de vous accompagner.